La nanomédecine : nouvelle approche dans le traitement de l’arthrite rhumatoïde

From  Life Sciences UPSaclay

 

La nanomédecine permet d’améliorer les traitements de nombreuses maladies en adressant sélectivement la substance active vers sa cible, tout en diminuant ses effets secondaires. L’article de revue publié récemment par l’équipe d’Elias Fattal (Institut Galien Paris-Sud-UMR CNRS 8612 Faculté de Pharmacie de UPSaclay, Châtenay-Malabry) dans Wiley Interdiscip Rev Nanomed Nanobiotechnol aborde ces questions dans le cadre des innovations pharmaceutiques dans le traitement de l’arthrite rhumatoïde.

 

En effet, la biodistribution préférentielle des nanomédicaments au niveau des sites inflammatoires permet à des substances actives telles que les glucocorticoïdes d'être plus efficaces à des doses plus faibles, des fréquences d'administration plus espacées et surtout, d'induire beaucoup moins d'effets secondaires. Plus récemment, les acides nucléiques tels que les ARN interférents (siARN), les microARn (miARN) ou les anti-miARN (dénommés aussi antagomir) ont fait la preuve de leurs potentialités pour réprimer certains gènes ou voies de signalisation impliquées dans l’arthrite rhumatoïde.

L’article de revue démontre comment ces acides nucléiques administrés via des nanomédicaments voient leur pénétration au sein des cellules inflammatoires augmenter avec une meilleure distribution subcellulaire.  Les nanomédicamens protègent enfin ces molécules fragiles contre la dégradation enzymatique. Ceci apparait clairement dans le cas des siARN qui, en réprimant les gènes de certaines cytokines permettent d’obtenir des rémissions importantes de la pathologie dans des modèles de souris ou de rat. Enfin, en se basant sur certains exemples issus de la littérature, il est démontré qu’une combinaison de plusieurs substances actives peut être réalisée au sein du même nanomédicament permettant ainsi d’augmenter l’efficacité du traitement en agissant de manière concomitante sur des cibles différentes.

 

Lire l'article

Contact : elias.fattal @ universite-paris-saclay.fr